Catégories
Non classé

Nestlé Cameroun et la SOCAPED souhaitent la bienvenue aux nouveaux résidents en pédiatrie…

Nous connaissons tous ou presque la société Nestlé Cameroun qui fait dans la fabrication et la commercialisation de produits alimentaires et principalement dans ceux pour enfants. Voici 17 ans déjà que cette société s’est associée à la Société Nationale de Pédiatrie (SOCAPED) et organise à ses côtés en tant que partenaire exclusif, la cérémonie d’accueil des nouveaux résidents en pédiatrie.

Pourquoi ce partenariat avec la SOCAPED ?

Au-delà d’être une entreprise commerciale, Nestlé Cameroun se veut être une entreprise citoyenne et souhaite réellement s’impliquer au service de la santé et du bien-être des enfants. Son partenariat avec la SOCAPED vise à contribuer au renforcement des capacités des professionnels de la santé particulièrement des pédiatres, afin de leur permettre d’offrir les meilleurs soins de santé aux enfants du Cameroun. Dans cette même optique, Nestlé possède l’institut Nestlé Nutrition destiné uniquement aux professionnels de santé ayant pour mission de leurs fournir, l’information et la formation de premier choix en matière de nutrition infantile.

Roll-up Nestlé Cameroun et Institut Nestlé Nutrition

Parlons de cette cérémonie de bienvenue :

Ella a eu lieu le 18 Février dernier à l’hôtel Hilton de la capital Yaoundé, en effet Nestlé et la SOCAPED représenté par son secrétaire général  Dr. David  CHELO accompagnés aussi de l’Association des résidents en Pédiatrie du Cameroun (ARPEC) n’ont pas hésité à mettre les petits plats dans les grands pour la cérémonie d’accueil de 16 nouveaux résidents( 14 femmes et seulement 2 hommes J) en pédiatrie  sous la roulette de leurs pères dans le domaine. Ils ont eu droit à une 18e cérémonie pleine d’enseignement reçus lors des activités scientifiques qui avait pour thème : Résistances aux antibiotiques, un problème en contexte Camerounais, pourquoi ce ciblage particulier sur les antibiotiques ? Tout simplement parce qu’en pédiatrie il s’agit des médicaments les plus prescrits et parfois à tort et inutilement. Les activités ont été menées sous la modération du Pr. NGUEFACK SERAPHIN avec pour différents intervenants :

Dr NGANDO Laure, qui nous a outillés sur le profil de résistances aux antibiotiques chez les enfants,

Dr KAMGAING Nelly qui a parlé des stratégies du plan mondial OMS dans notre contexte et,

Dr Isabelle MEKONE NKWELE qui a fait un brillant exposé sur le Microbiote et l’antibiothérapie.

C’est bien après cette partie purement du domaine qu’ont eu lieu l’accueil et le baptême des nouveaux résidents par leur marraine le Pr. MAAH Evelyne qui leur a donné pour Leitmotiv « l’humilité- l’intégrité- et un service de qualité »

Photo des 16 nouveaux résidents

Un fait marquant de cette cérémonie que nous allons souligner c’est le fait que d’habitude les résidents reçoivent des stéthoscopes pour leur accueil dans le cercle de pédiatrie mais cette fois ci à leur demande, ils recevront des tensiomètres qui au passage seront de dernier cri.  

Quelle suite pour ces nouveaux résidents en pédiatrie?

Après les 7 années de médecine générale, la spécialisation en pédiatrie dure 4 années de plus. Après cette étape les jeunes résidents sont appelés à devenir des pédiatres pouvant exercer dans différents hôpitaux  ou cliniques. C’est le schéma classique !

Très peu pensent souvent à un autre schéma qui pourrait se dessiner pour eux, l’entrepreneuriat.  Dans notre contexte il est difficile d’associer les termes entrepreneuriat et médecine, Gilles Lasserre (Directeur Général – Santé, Chimie, Industrie – Business Development) parle carrément de choc culturel, parce qu’une médecine entrepreneuriale répond à une pluralité de questions comme l’adaptation des moyens du numérique à la pratique médicale, les changements concernant la formation initiale et le développement professionnel continu. Ce choc culturel tient sans doute pour chaque praticien au grand écart entre le colloque singulier et l’anonymat de l’entrepreneuriat, à la gestion qui le rebute et à ses rapports complexes avec le profit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *